logo union.png
Exposition Mariage

Le mariage dans la France traditionnelle.

 

 

Le mariage, tel que nous le connaissons aujourd’hui, puise une bonne part de ses aspects dans l’Antiquité ou le haut Moyen Age.

 

La date des épousailles était fixée en fonction d’interdits religieux et de certaines croyances séculaires. Ainsi y avait-il rarement de mariages pendant les périodes de jeûnes (Carême, Noël…), au mois de mai (les enfants risquaient de naître « badauds »),  pendant les périodes des grands travaux agricoles (nul mariage l’été).

 

Les futurs époux devaient suivre des habitudes ancestrales : la déclaration, les accordailles, les fiançailles et le contrat de mariage très fréquent même chez les gens modestes.

 

Ce sont les plus originales de ces origines et traditions que nous vous invitons à découvrir à travers notre exposition réalisée avec le soutien du Conseil Régional, du Conseil Général et de la Mairie d’Orléans.

 

Les documents présentés proviennent des archives familiales et collections de nos adhérents ; les textes ont été rédigés par la section « Culture et généalogie » de l’Union Berrichonne du Loiret.

 

Ils sont répartis en sept panneaux abordant les thèmes suivants.

 

  1. Introduction.

Ce panneau reprend les éléments ci-dessus.

 

  1. L’invitation au mariage.

Lorsque la demande en mariage a été accueillie et que les accordailles étaient faites, les représentants des deux familles faisaient la tournée des invitations que l’on nommait « prévances » ou « convies ». Ils sont désormais remplacés par le faire-part.

 

  1. Le voile de la mariée.

D’usage général en France au moyen-âge, une étoffe était tendue pendant la cérémonie au-dessus de la tête des époux. L’actuel voile de la mariée en est un vestige.

 

  1. Le cortège.

Formé par les garçon et fille d’honneur, il était précédé de musiciens et son parcours ponctué de coups de feu.

 

  1. La jonction des mains.

Antique coutume, la jonction des mains droites intervenait dans la cérémonie nuptiale au moment de l’échange des consentements.

 

  1. La couronne de la mariée.

Bien souvent conservée sous globe, la couronne de la mariée est  l’un des plus vieux rites de mariage.

 

  1. Les menus.

Le plus souvent,  les repas traditionnels de noces étaient pantagruéliques et duraient plusieurs jours.

 

Cette exposition pourrait être l’appoint original d’une cérémonie actuelle, servir de support à des manifestations généalogiques ou plus généralement intéresser les collectivités, établissements scolaires ou associations dans le cadre de leurs activités.

ce site a été créé sur www.quomodo.com